Dans votre librairie dès aujourd'hui

Aller en bas

Dans votre librairie dès aujourd'hui

Message par Emaelle le Dim 4 Mar - 1:55

Sorti aujourd'hui en librairie, signé du nom "Emaëlle Lesteplume", jusque là totalement inconnu, et publié par un mystérieux inconnu, un livre fait parler tout Hurlevent. Son titre: La louve de Lordaeron - La vérité sur Aurys de Nor Laedro. Certains sont furieux et parlent de honteuses calomnies, d'autres sont ravis et répètent qu'ils l'avaient toujours su, qu'elle n'était pas nette. Beaucoup n'avaient pas d'avis jusqu'à aujourd'hui et se rangent d'un côté ou de l'autre. Tout le monde est en tout cas impatient de connaître la réaction de la principale intéressée, prenant même des paris sur l'attitude qu'elle choisira d'adopter. Si vous aussi vous êtes curieux de savoir ce qu'on vous a toujours caché sur la connétable de l'Ost Pourpre, prenez quelques minutes et lisez!

(hrp: impossible de poster des liens externes pendant 7 jours, en attendant les liens sont également postés sur le site de l'Ost, dans la section Forêt d'Elwynn, ouverte à tous.)

Emaelle

Messages : 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans votre librairie dès aujourd'hui

Message par Delewiel Evalis le Dim 4 Mar - 12:11

[mode Amafiël : bibliothécaire froide et cartésienne]
*lis le journal fronçant le nez au fur et à mesure*
t-t-t, aucune preuve à l'appui, aucun "nom" des "témoins"... quel est donc ce papier...
*hausse les épaules puis repose le papier là où il était, ne s’inquiétant pas outre mesure*

Hrp : Excellent écrit!
avatar
Delewiel Evalis

Messages : 180
Guilde : L'Université Universelle
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur http://luniversite.forumsgratuits.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pendant ce temps, à Fossoyeuse

Message par Tremere le Ven 23 Mar - 7:04

Tremere se dandinait d'un pied sur l'autre dans la salle du trone, très mal à l'aise. Son plan était génial et audacieux, comme tous ceux qui avaient germé dans son esprit, mais le génie est parfois méconnu, même de manière posthume, et le réprouvé ne l'ignorait pas.

Face à lui, Sylvanas relisait les parchemins que le mage lui avait amenés. La voix de la reine banshee était plus glaciale que les vents du Norfendre quand elle brandit les papiers.

"Et c'est ça, ton plan ? Leur envoyer un humain dédié à notre cause, affirmant qu'il vient du futur depuis les grottes du temps, un futur dans lequel les Fils du Nord ont été balayés par les réprouvés?"

Tremere aurait volontiers dégluti s'il avait encore eu les muscles nécessaires à cette délicate opération.

"C'est un résumé un peu..." il allait dire 'grossier', mais ne souhaitant pas l'être envers sa suzeraine, il se ravisa au dernier moment.

"... court, mais l'idée est là. On pourrait faire passer cette personne pour l'un de leur descendants, ça ajouterait un peu de piment à la chose. Imaginez, le fils de Lor Naedro, arrivant du futur pour leur annoncer qu'ils ont tous péri dans d'atroces souffrances en tentant de reprendre leur chère patrie. Après ça, ils seront assurés que leur plan est voué à l'échec, et ils devront en organiser un autre, ce qui, j'en suis certain, leur fera perdre un temps précieux. Ou alors, encore mieux, ils perdront tout espoir et les Fils du Nord se disperseront."

La réponse de la souveraine de Fossoyeuse fut cinglante :

"Les vers t'auraient-ils définitivement bouffé la cervelle, Tremere? Croix-tu vraiment que des gens si déterminés se laisseraient berner par une histoire aussi abracadabrante ? Dois-je compter toutes leurs exactions à notre encontre?"

"Hé bien... c'est que... ce sont les grandes lignes, ils faudrait peut-être encore paufin..."

"Silence ! Ce plan est complètement idiot. Hors d'ici, et ne reparait devant que moi que lorsque tu auras une idée qui a des chances de fonctionner. Ne me déçois plus."

Tremere s'inclina et fit demi-tour. Il dut résister de toutes ses forces pour ne pas se téléporter en direction de la sortie et marcha d'un air aussi décontracté que possible. Une fois dans le couloir, il se détendit un peu. Un nécrogarde eut un ricanement discret au moment où Tremere passait devant lui. Le mage baissa la tête, encore plus penaud. Ces derniers temps, aucun plan ne semblait trouver grâce aux yeux de Sylvanas ou de ses conseillers. Il regagna son office, sur lequel ses espions avaient déposé les dernières nouvelles. Des affiches de propagande des Fils du Nord, un rapport sur la présence non confirmée d'un guerrier de l'Ost du coté d'Arathi, et un livre au titre haut en couleur.

"La Louve de Lordaeron - La vérité sur Aurys de Nor Laedro" crut-il lire à haute voix. La langue commune lui était impraticable, les cordes vocales atrophiées des réprouvés les avaient privés à jamais de la possibilité de la parler. De fait, le bas-parler était du commun, mais tellement abâtardi par la décomposition qu'il en devenait méconnaissable. Curieusement, ça ne posait pas de problème aux réprouvés pour se comprendre. Et heureusement pour le reste de la Horde, le langage orc était presque aussi guttural que le bas-parler, ce qui leur permettait de la parler.

Si Tremere avait su lire de son vivant, peut-être se serait-il rappelé cette langue. Mais il avait été un simple paysan, et l'érudition n'était pas pour ceux de son espèce. Ce n'est qu'une fois mort que son intelligence avait pu s'exprimer pleinement, et dans son désir de mieux comprendre ses ennemis, le mage avait appris la langue commune. Il entama donc la lecture, tout en imaginant ce qu'il contenait. Peut-être y avait-il là de quoi élaborer un plan qui trouverait grâce aux yeux sans vie de sa souveraine.
avatar
Tremere

Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans votre librairie dès aujourd'hui

Message par Tremere le Mar 27 Mar - 4:46

Assis dans un fauteuil mité, le mage réprouvé réfléchissait.

Tremere avait lu l'ouvrage à quatre reprises. Ou peut-être cinq. Il avait tellement annoté le livre qui avait atterri sur son bureau qu'il avait du se résoudre à s'en procurer un second. Cette "vérité" était une mine d'informations, mais également d'idées. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? Rendre ses ennemis suspects aux yeux de leurs alliés, c'était la base de la désinformation. Et voilà qu'une humaine lui mâchait le travail ! C'était trop beau pour être vrai. Et pourtant...

Hélas, il était trop tard pour cela. Tremere avait envisagé un nouvel ouvrage, écrit par ses soins, qui aurait été de la pure diffamation envers les ennemis de sa reine, mais la surenchère ne fonctionnait bien qu'à l'hôtel des ventes. Il fallait du neuf, aussi chercha-t-il l'inspiration dans les textes même.

Il reprit en main le livre, mais s'attarda cette fois sur ses notes. "Investiguer son passé !" avait-il noté près du premier paragraphe du chapitre I. Aurys était native de Lordaeron, il devait donc se trouver quelque part des informations la concernant. Les bibliothèques de Lordaeron n'avaient aucun attrait pour le fléau. Le culte des damnés, qui était lui composés d'humains, s'était servi, mais seuls les ouvrages recelant un certain pouvoir les intéressait. De même, une fois les réprouvés en possession de ce qui allait devenir Fossoyeuse, les ouvrages ayant de l'intérêt avaient été emmené dans les profondeurs. Cependant, à la surface, dans les ruines, subsistaient nombre de bibliothèques, abandonnées, jugées à tort sans intérêt. Peut-être y trouverait-il des informations nouvelles, et pourquoi pas des cadavres dans les placards des exilés qui avaient rejoint l'Ost ou les Fils du Nord.

Le passage suivant concernait celui d'Aurys dans la croisade écarlate. Il était bref, mais là encore, il y avait peut-être quelques détails croustillants à trouver. Un compte rendu de séance de torture particulièrement saignant sur des êtres vivants, par exemple. La croisade était coutumière du fait. Et même si Aurys s'était distanciée de l'organisation avant qu'elle ne tourne à la folie, rien n'empêchait d'enjoliver la vérité.

Malheureusement, la compagnie dont Aurys avait fait partie ensuite n'était pas nommée. Retrouver ce chef qui l'aurait repoussé, et ses raisons, cela pouvait servir.

Dans la deuxième partie de l'ouvrage, Tremere avait tracé, entouré, et couvert d'insultes en bas parler le nom de Lomah. Depuis qu'il avait vu cette horrible mage massacrer une enfant, il avait beaucoup de peine à supporter ce nom. Mais cette fois-ci, il tenta de rester calme pour réfléchir. Lomah venait elle aussi de Lordaeron, il y avait donc là aussi des recherches à faire.

Enquêter sur le trésorier s'avèrerait difficile. Même s'il n'était pas apprécié à Darnassus, y récolter des informations serait quasi impossible. Pour l'instant, Tremere décida de ne pas s'attarder sur cette piste. Par contre, retrouver certaines de ses maitresses pouvait porter ses fruits. Les femelles éconduites pouvaient se montrer rancunières. Il rajouta une note à ce sujet et poursuivit sa lecture.

Hélas, le reste de l'ouvrage était pauvre en notes. Les objectifs de l'Ost étaient connus, et il n'y avait pas là de révélation pour le réprouvé. Mais il avait déjà de quoi faire.


avatar
Tremere

Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans votre librairie dès aujourd'hui

Message par Lomah de Sangre le Jeu 5 Avr - 6:03

*résumé des événements joués sur le sujet jumeau posté sur le forum de l'Ost Pourpre*

"Le livre publié par Emaelle Lesteplume, "la Louve de Loraderon" a été envoyé anonymement aux officiers de l'Ost Pourpre. Si Aurys de Nor Laedro décide de ne pas accordé plus de crédit à l'ouvrage, Lomah de Sangre, le Chambellan, s'inquiète des possibles remous que cela pourrait produire sur un auditoire malléable. Aussi envoie-t-elle son fidèle secrétaire particulier , Augustus Von Lutgardis mener l'enquête. Son but ? Fouiller la vie de la journaliste de fond en comble et trouver ses éventuels commanditaires.
Car les premiers effets néfastes de cette publication se font bientôt sentir : une série d'agressions a été perpétrée à l'encontre des résidents de la Garnison du Ruisseau de l'Ouest. Toutes ont été commises par ce qui semblerait être d'honnêtes citoyens hurleventins, Toute visait des membres de l'Ost isolés, toutes ont été déjouées jusqu’à présent. Mais jusqu’à quand ?
Cette effervescence patriotique à l'encontre des "Cloches" risque tôt ou tard de déboucher sur un drame..."


*actions de l'Ost Pourpre en cours :*
- L'enquête d'Augustus V. Lutgardis sur les antécédents d'Emaëlle Lesteplume
- Recherches sur les agresseurs anonymes
avatar
Lomah de Sangre

Messages : 203
Guilde : l'Ost Pourpre
Serveur : Confrérie du Thorium

Voir le profil de l'utilisateur http://ostpourpre.raxxon.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans votre librairie dès aujourd'hui

Message par Tremere le Lun 11 Juin - 22:35

Chère Emaelle Lesteplume

Tout d'abord, je tiens à vous féliciter pour votre livre, "La Louve de Lordaeron". Sa lecture m'a ravi au plus haut point, tant parce qu'elle a assouvi ma curiosité sur cette personnalité hors du commun, que par la confirmation apportée à mes soupçons à son endroit.

J'ai eu, lors de mes récents voyages, la chance de passer par la Main de Tyr peut de temps après sa reconquête par les paladins d'Argent. Comme vous le savez peut-être, cet endroit a été depuis acheté par certains membres de la Horde, qui l'occupent de manière soit-disant pacifique.

Mais je m'égare. Profitant de ma visite, j'ai pu consulter les archives de la Croisade écarlate

Vous mentionnez dans votre ouvrage l’enrôlement d'Aurys de Nor Laedro parmi les écarlates. En parcourant leur registres, j'ai retrouvé la trace de son passage : elle fut retrouvée agonisante dans les Maleterres, soignée, et formée à la Main de Tyr, conformément à ce que vous indiquez dans votre récit.

Rien de spécial n'est mentionné jusqu'à son départ, mais tous les documents n'étaient pas lisibles, et certains avaient peut-être même disparu. C'est, d'après ces papiers, sur l'ordre de la générale Brigitte Abbendis qu'elle fut envoyée à Hurlevent. Rien n'est malheureusement indiqué quant à sa mission, mais il est possible qu'elle n'ait quitté la Croisade qu'en apparence, afin de mener quelque obscur projet.

Il y avait également à la main de Tyr quelques ouvrages recensant les familles nobles de Lordaeron et leurs liens, annotées en fonction de leur statut après que le fléau se soit abattu dans le nord : ceux qui avaient fui, qui avait succombé ou rejoint l'ennemi sous forme de mort-vivants. Or, dans aucun de ces ouvrages, je n'ai trouvé de trace de la famille de Nor Laedro, ni d'une "Aurys".

J'espère que ces quelques informations vous aideront, de quelque manière que ce soit. Sachez que je soutiens votre combat pour la vérité.

Cordialement, l'un de vos fans

[Signature illisible]

Tremere reposa la plume de sa main tremblante, et consulta la pendule accrochée au mur. Une simple lettre lui avait pris six bonnes heures. Il n'avait pas appris à lire et à écrire le commun, de son vivant, mais seulement après son arrivée chez les réprouvés. L'apprentissage de la lecture avait été relativement facile, mais pour une raison inconnue, sans doute la même qui avait transformé le commun en bas-parler pour les morts, il avait beaucoup de peine à l'écrire. A chaque fois, ses mains tentaient d'écrire en bas-parler, et il devait se concentrer, en ayant lancé un sort d'intelligence des arcanes, pour réussir à le faire en langue commune.

Il était temps de passer à la relecture, ce qu'il fit plusieurs fois. Il était satisfait. Le ton, le style calligraphique, tout était parfait. Autours de lui, par terre près de son bureau, se trouvaient, roulés en boule, les différents brouillons. Il les compara au produit fini avant de les bruler, puis fit une copie de la lettre en bas-parler pour ses propres archives.

Il ne restait plus qu'à envoyer cette lettre à Emaelle Lesteplume, accompagnée d'un exemplaire d'un livre traitant de la noblesse de Lordaeron, et des rapports de la Croisade mentionnant Aurys. Il regrettait de devoir se séparer de ces documents, mais c'était nécessaire. Il en connaissait le contenu, et il était curieux de savoir ce que l'écrivain allait faire de ces nouvelles informations.

Une semaine plus tard, la poste Hurleventine livra à Emaelle Lesteplume le colis contenant la lettre, le livre et quelques feuillets défraichis. Rien n'indiquait que l'expéditeur pouvait être un réprouvé.

Depuis le canal, un œil de Killrog surveilla la réception du colis avant de disparaitre.



avatar
Tremere

Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans votre librairie dès aujourd'hui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum